AUTOstyle-photographie
Volkswagen Golf 7 GTI Clubsport

40 bougies et pas une ride ! Depuis 1976 la Golf GTI est un modèle cher à la marque de Wolfsburg. En 2016, après sept générations et 2 millions d’unités produites la Golf GTI fête donc ses 40 ans. A cette occasion, Volkswagen a concocté une version spéciale de sa sportive fétiche. Le Wörthersee 2016, le rassemblement annuel des passionnés de la Golf GTI, qui se tient en Autriche fut le lieu idéal pour présenter la dernière née des GTI.
Son nom, la GTI Clubsport ! Elle ne sera vendue qu’à 200 unités en France.

Cette nouvelle venue dans la gamme des GTI voit sa puissance monter à 265 ch soit 35 ch de plus que la GTI Performance, mais la Clubsport cache un petit secret car elle dispose d’un overboost qui lui permet de faire grimper sa puissance à 290 ch pendant quelques secondes en modifiant la pression de son turbo.

Les différences avec une Golf GTI classique ne s’arrêtent pas là, la Clubsport reçoit un pare choc avant spécifique, un becquet arrière de plus grande taille et des jantes spécifiques. A l’intérieur, le volant, le soufflet de levier de vitesse et les panneaux de porte sont quant à eux recouverts par de l’alcantara.

La Golf GTI dispose enfin d’un modèle capable de rivaliser avec la Mégane III RS et la 308 GTI,
saura-t-elle se démarquer ?


Survet de rigueur : Tout le monde connait la rigueur et le classicisme de la Golf GTI, pour cette édition anniversaire, Volkswagen casse ses codes et sort le grand jeu ! La plus grosse modification et celle qui permet de différencier la GTI Clubsport d’une GTI c’est le pare choc avant qui a entièrement été revu.

Il reprend la grande prise d’air en nid d’abeille qui permet le refroidissement du moteur. Intégré à ce dernier, deux entrées d’air qui n'ont aucun rôle de refroidissement mais qui permettent de canaliser le flux d’air, ce qui rend l’auto plus stable à haute vitesse. On retrouve ce même système sur les déflecteurs à ailettes qui limite la déportance.
L’arrière n’a pas été oublié et reçoit un becquet de coffre de plus grande taille qui lui permet de gagner en appui l'équivalent de 17 kilos, soit deux fois plus qu’à l’avant, qui lui gagne l'équivalent de 8 kilos d’appui. L’aérodynamisme n’a jamais été aussi travaillé pour une Golf GTI.

La Golf 7 GTI Clubsport reçoit de série des jantes de 18 pouces « Belvedere » en alliage léger, forgées et optimisées en terme de poids. Notre modèle d’essai est quant à lui équipé de jantes 19 pouces « Brescia » en alliage léger poli ce qui renforce son côté dynamique. La Clubsport reçoit un stripping noir qui ceinture le bas de caisse dans la continuité du déflecteur avant jusqu’au passage de roue arrière avec le sigle CLUBSPORT dans la teinte de la carrosserie. En option, il est possible d’opter pour un toit entièrement recouvert de vinyle noir. De quoi renforcer son côté sportif !

Au choix la GTI Clubsport est disponible en trois ou cinq portes.

Ca sent le sport:

Dans l’habitacle, le traitement sportif a lui aussi laissé ses traces. Tissu et alcantara se mêlent pour donner cette ambiance ultra sportive. Elle reçoit de très jolis seuils de porte badgés GTI. Dommage qu'ils ne soient pas plutôt siglés GTI Clubsport !

Premier élément à recevoir le traitement en alcantara, le volant, entièrement recouvert, il reçoit des surpiqûres et une bande « type rallye » rouge. Le soufflet de levier de vitesse, les contres portes et les sièges baquet reçoivent également ce traitement. En option il est possible d’opter pour de magnifiques sièges baquet Recaro, siglés GTI. Ils reprennent le motif blanc et rouge de la première Golf GTI de 1976. En plus d’être beaux, ils sont très confortables et les longues routes ne seront pas un souci, si besoin ils sont chauffants !

La boite DSG trône fièrement en bas de la planche de bord, elle reçoit des liserés rouges; de chaque côté de celle-ci on retrouve les boutons de sélection des modes de conduite et la désactivation de l’ESP. De série, la Clubsport reçoit la boîte de vitesses manuelle, elle reprend le pommeau en forme de balle de golf de son aînée ! Joli clin d’œil.

L’écran tactile de 8 pouces est le centre de commandes de l’auto, il vous permettra de choisir entre la navigation, la radio, les médias, le téléphone, les informations de la voiture et les paramètres. Egalement, via le bouton MODE situé à gauche du levier de vitesse, vous pourrez choisir entre trois modes de conduite et de confort: normal, confort et sport.

La finition est de bonne facture, les matériaux employés sont de bonne qualité et l’assemblage excellent. L'insonorisation et le confort sont aussi de la partie, chose plutôt rare pour ce genre de modèle.

Taillée pour la piste : Avec cette nouvelle déclinaison, Volkswagen propose la plus puissante des Golf GTI jamais proposée au catalogue ! Avec son bloc 4 cylindres 2.0l turbocompressé de 265 ch et 350Nm, elle est ainsi plus puissante de 35 ch par rapport à la Golf GTI performance, modèle le plus puissant de la gamme.

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? La Clubsport cache un petit secret ! Elle dispose d’un Overboost de 10 secondes qui lui permet pendant ce laps de temps de développer 290 ch et 380 Nm. Disponible entre les 3émes et 6émes rapports, la pression du turbo passe de 1.9 à 2.1 bar. Lors de notre essai, nous n’avons pas ressenti de coupure au bout de 10 secondes mais plus une impression de disposer des 290 ch en continu. Le 0 à 100/h est abattu en 5.9 s avec la version boite DSG (6.3s pour la boite mécanique) ce qui la place juste devant la 308 GTI et ses 270 ch (6 s) et derrière la Mégane 3 R.S 275 ch (5.8 s).

Le châssis reçoit quelques modifications avec une assiette abaissée de 15 mm et un amortissement plus ferme de 10% ce qui rend la caisse plus rigide et améliore l’appui dans les virages serrés ou à grande vitesse. Avec le Dynamic Chassis Control (DCC) l’amortissement piloté lit la route pour vous et vous garantit une tenue de route optimale dans toutes les conditions. Il est possible de le régler sur trois modes, Confort, Normal et Sport. Ce châssis est extraordinaire, avec une direction ultra précise, l’auto se place parfaitement et enchaine les courbes avec une agilité redoutable.

L’échappement a été revu, plus sonore à bas régime il montre toute sa vocalise entre 3 500 et 6 500 trs/min à chaque passage de rapport ou relâchement brutal de l’accélérateur. Dans cette zone, il émet un grondement qui vous donne envie de passer le prochain rapport. Une fois l’échappement bien chaud les décélérations sont aussi un régal pour les oreilles, l’échappement crépite ! On adore !!!

La boite DSG à double embrayage et 6 rapports est d’une efficacité digne d’une voiture de course, les rapports passent instantanément et avec douceur. Disponible en deux modes, normal et sport, ce dernier est disponible d’une simple pression du levier vers le bas. Le mode sport gardera toujours le meilleur rapport engagé pour tirer le meilleur du moteur en cas d’écrasement de la pédale de droite. La boite DSG accuse un poids supplémentaire de 20 kilos, soit 1 340 kg au total.

Côté consommation de SP98, la Golf GTI Clubsport est annoncée à 6.9l/100km mais elle sera plus aux alentours des 8l/100km et si vous avez envie de jouer avec la pédale de droite celle-ci grimpera facilement à 11 - 13l/100kms.

Une Vraie GTI: Avec cette version anniversaire, Volkswagen a travaillé dur pour rendre sa Golf GTI plus performante et c'est un pari gagné!

Son look intérieur et extérieur ultra sportif attire l’œil et ça nous change d’une Golf GTI un peu trop sage ! Elle sort les crocs et sort l'artillerie lourde pour améliorer son design à l'aide d'éléments travaillés en soufflerie, un bouclier avant entiérement revu et plus agessif, un becquet de coffre de plus grande taille. Voilà les quelques éléments qui rendent cette Golf GTI Clubsport attirante!

Equipée du bloc 2l 4 cylindres de 265ch et 350Nm, elle dispose d’une petite arme secrète, un overboost en fond de pédale qui fait grimper sa puissance à 290 ch et 380 Nm pendant 10 secondes, la Golf rivalise enfin avec ses principales concurrentes en terme de puissance mais dans cette bataille il ne faut pas forcément avoir le moteur le plus puissant ! C’est pourquoi les ingénieurs de chez VW ont aussi travaillé sur le châssis en le rabaissant de 15mm et en raffermissant l’amortissement de 10%, ce qui permet à la Golf d’être plus rigide et lui permet de virer à plat dans les courbes et de limiter le rouli. Mais ils n’ont pas arrêté le travail en si bon chemin, l’aérodynamisme a lui aussi été travaillé, même très travaillé; jamais une Golf GTI n’avait reçu un tel traitement. Avec un parechoc avant entièrement revu, à vitesse maximale l’appui est amélioré de 8kg et à l’arrière avec un becquet plus volumineux de 16kg.

Son châssis légérement revu et amelioré couplé au Dynamic Chassis Control, la Clubsport se montre très agréable à conduire, que ce soit en conduite normale ou en conduite sportive. Elle rivalise avec une de ses principales concurrentes, la Mégane R.S, la référence de sa catégorie.

La Golf 7 GTI Clubsport est malheureusement une série spéciale et limitée, elle n'est donc plus disponible au catalogue. Avec un modèle aussi abouti, il serait dommage de ne pas la voir définitivement au catalogue sur la prochaine version de la Golf 7 arrivée début 2017. Allez Monsieur VW, faites nous ce plaisir!!!

Pour les mordus du volant, Volkswagen a sorti une version encore plus démoniaque de sa Clubsport, la Clubsport S! Mais qu'a t'elle de plus? Et de moins?
Au programme, 15 kg de moins sur la balance avec la suppression de la banquette arrière remplacée par une barre anti rapprochement. Le 4 cylindres 2l passe à 310 ch ce qui lui permet d'améliorer son 0 à 100km/h de un dixième. Le châssis et l'échappement ont également été revus. Spécialement mise au point pour la boucle nord du Nurburgring, cette derniére améliore son temps de 20 secondes au tour par rapport à la Clubsport! Limitée à 400 exemplaires, uniquement vendus en Allemagne, Grande-Bretagne et Suisse, il n'est pas pour vous dire qu'il valait mieux avoir des contacts chez VW pour pouvoir signer un bon de commande. Bon de commande qui devait avoisiner les 45 000€. Aujourd'hui, elle s'échange aux alentours des 60 000€.


On a aimé:
- la boite DSG
- qualité de fabrication
- confort

On a moins aimé:
- consommation
- prix


Fiche technique:
Moteur: 4 cylindres turbo
Cylindrée: 1 984 cm3
Puissance : 265 ch à 5 350 trs/min
Couple : 350 Nm à 1 700 trs/min
Poids: 1 340 kilos
Boite de vitesses: double embrayage 6 rapports


Performances:
0 à 100 km/h: 5.9 s
Vitesse max: 250 km/h
Consommation mixte: 7 l/100km


Tarifs:
Tarif de base: 37 400€
Modèle essayé: 45 136€




Publié le 10/05/17