AUTOstyle-photographie
Toyota Yaris GRMN

Le retour: GRMN: Gazoo Racing Master of Nurburgring. Rien que ça ! Toyota revient avec une ambition, celle de créer un modèle unique sur le segment des citadines sportives avec la Toyota Yaris GRMN. Pour cela, la marque nippone a fait fort dès le premier essai; résultat, la sage Yaris laisse tomber les batteries électriques mais la GRMN n'en reste pas moins une vraie pile électrique !

Toyota compte bien rivaliser avec les Clio RS, Polo GTi ou encore 208 GTi, sa concurrente directe. La marque nippone a, pour se faire, puiser son inspiration directement dans la compétition puisque la Yaris GRMN n'est ni plus ni moins que la version routière de la célèbre Yaris WRC. Ainsi, la GRMN se voit dotée d'un 1,8 L 4 cylindres, celui-là même qui équipe certaines Lotus. Au programme: 212 chevaux et 250 Nm pour un poids de 1 135 kilos, ce qui lui permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 6,4 secondes pour une vitesse maximale de 230 km/h. Elle possède ainsi la meilleure accélération du segment des citadines sportives mais elle est également la plus chère (de base) et la plus rare de toutes.

Seuls 600 exemplaires dans le monde dont 400 pour l'Europe (20 pour la France) et 200 pour le Japon, tous vendus en 72h seulement sur le site web dédié, après l'ouverture des réservations, pour la modique somme de 30 700 €. A ce prix, un seul coloris disponible, une Yaris blanche, un toit noir et des stickers noirs et rouges et aucune option possible mais vous aurez tout de même, de série, la navigation GPS avec écran tactile, la caméra de recul, le démarrage clé mains libres et également les sièges baquets en suédine.

Cette GRMN, développée en partie sur la boucle nord du Nurburgring et assemblée à Onnaing, à côté de Valenciennes, par 20 techniciens est d'ores et déjà un futur collector. Mérite-t'elle ce titre ? C'est ce que nous allons voir dans cet article...

La Yaris sort les crocs: Avec les premières générations de Yaris sport, TS, Toyota nous avait proposé un design revu avec de nouveaux pare-choc, ce qui rendait l'auto bien plus agressive que la version de série. Pour cette nouvelle génération, GRMN, la Yaris reprend un design identique à celui de la version de base ! La seule partie de l'auto à avoir été revue est le pare choc arrière qui, pour l'occasion, a été légérement redessiné afin d'intégrer l'imposante sortie d'échappement centrale ainsi que le diffuseur.

Mais comment les ingénieurs de Toyota ont-ils fait pour rendre cette GRMN aussi agressive sans toucher à son design? Rien de plus facile, utiliser une déco adaptée à l'auto avec des couleurs contrastées et qui attire l'oeil. Sur la face avant, on retrouve une lame rouge qui souligne la calandre noire brillante ainsi que deux griffes noires et rouges sur le bas du capot qui font référence aux couleurs de Gazoo Racing.

Pour continuer dans le contraste, les jantes noires brillantes à batons de 17 pouces forgées laissent entrevoir les étriers de frein peints en blanc comme la carrosserie, blanc qui est l'unique teinte disponible pour cette série limitée. Sur les flancs de la voiture, on retrouve, comme sur le capot, cette forme de carré étiré qui nous fait penser au logo GR. A l'arrière, on retrouve un aileron de coffre de grande taille, ce qui accentue son look sport ainsi que sa stabilité à haute vitesse. On notera également le toit noir brillant.

Autre particularité de cette Yaris GRMN, elle ne sera disponible qu'en trois portes. Une fois de plus, Toyota fait bande à part car toutes ses concurrentes ont opté pour une carrosserie cinq portes. La Yaris GRMN se démarque clairement de la concurrence en cassant les codes définis dans cette catégorie de voitures mais on ne va pas s'en plaindre !

On regrettera le catalyseur d'échappement qui dépasse fortement du dessous de la voiture, ce qui attire l'oeil et gâche l'esthétique de la face arrière. Un autre âge: A l'intérieur, Toyota a été moins extravagant qu'à l'extérieur. Pour suivre avec son design extérieur, elle reçoit de magnifiques sièges baquets en alcantara avec de jolies surpiqûres blanches et rouges. La Yaris GRMN reçoit également de nouveaux compteurs plus sportifs badgés GR, un jeu de pédales en aluminium ainsi que le volant de la GT86 qui est lui aussi badgé GR pour savoir dans quelle auto vous êtes. On notera l'absence d'une plaque avec le numéro de la voiture, sachant que cette dernière est limitée à 400 exemplaires pour l'Europe, dommage !

Revenons sur la plus grosse modification apportée à cet intérieur, les sièges baquets: ils s'avèrent très confortables et apportent un excellent maintien, ce qui est appréciable lors de longs trajets et lors de sorties sur circuit ! En revanche, la position du volant et des compteurs est un peu basse, ce qui ne permet pas de trouver une position de conduite idéale, on a clairement le volant sur les genoux ! Autre point négatif dans cet habitacle et non des moindres, la qualité des plastiques ! Beaucoup de plastiques durs. Sur notre véhicule d'essai, nous avons constaté un grincement plutôt agaçant au niveau du cerclage de l'écran du GPS.

Passons aux places arrières ou après avoir joué les contorsionnistes pour accéder aux places arrières, vous bénéficierez d'une très bonne habilité pour un si petit gabarit. Le coffre est quant à lui identique à celui de la Yaris, soit 286 L.

Côté technologie, la Yaris GRMN reçoit un module multimédia intégrant: la navigation, l'audio, le téléphone par bluetooth ainsi que l'ordinateur de bord mais ce dernier manque cruellement de réactivité ! Ne cherchez pas de régulateur / limiteur de vitesse ou autres aides à la conduite car elle en est dépourvue. De série, la Yaris GRMN embarque un système de déverrouillage et de démarrage sans clé.

Première GR homologuée pour la route: Pour cette nouvelle petite bombe, les ingénieurs de chez Toyota ont demandé du renfort à leur division compétition qui n'est autre que Gazoo Racing. GR est en charge du développement de toutes les Toyota engagées en compétition, rallye, endurance et Dakar, pour vous dire qu'ils savent de quoi ils parlent !

Le moteur retenu n'est autre que celui de la dernière Yaris TS sortie en 2007, le 4 cylindres 1.8l à compresseur qui développe cette fois 212 ch à 6 800 trs/min et un couple de 250 Nm à 2 800 trs/min, ce qui indique clairement qu'il va falloir monter dans les tours pour pouvoir s'amuser ! Ce moteur est également monté sur d'autres sportives avec un tout autre caractère, les Lotus Elise et Exige, car oui il est produit par Toyota mais revu par Lotus. Petite info, lors de la mise au point du bloc pour la Yaris, dans l'usine d'Onnaing dans le nord de la France, ce dernier développait pas moins de 230 ch !

Sur la balance, la Yaris GRMN annonce un poids de 1 135 kilogrammes, ce qui est tout simplement le moins élevé de la catégorie et qui lui permet de très belles performances. Le 0 à 100 km/h est abattu en 6.4 secondes et une V max de 230 km/h limitée électroniquement. Seul hic au tableau, le couple est peu disponible à bas régime et la puissance maxi n'est disponible qu'à très haut régime, ce qui a une incidence directement sur la consommation de carburant. Lors de notre essai sur plus de 1 000 km dont la moitié d'autoroute, notre consommation de SP98 a grimpé à 10L aux 100 km, ce qui est plutôt élevé pour la catégorie. En conditions sportives, la consommation peut facilement grimper à 15L aux 100 km !

Ce qui nous a le plus attiré sur cette GRMN, c'est son chassis entièrement revu, au programme: autobloquant Torsen, barre antiroulis avant de plus grand diamètre, une suspension plus ferme et un système de freinage à 4 pistons avec des disques ventilés de 275 mm à l'avant et de 278 mm à simple piston à l'avant, ce qui lui assure un freinage mordant et une hauteur de caisse rabaissée de 24 mm. Avec toutes ces modifications, la Yaris est littéralement transformée en bête de course, la direction est très expressive et remonte les informations sur la liaison au sol et elle est ultra précise, ce qui facilite les bonnes entrées en courbe, couplé à son châssis raffermi, elle vire à plat et ne montre aucune difficulté à enchaîner les virages.

Bande à part: Face à elle, la Toyota Yaris GRMN a de nombreuses concurrentes mais principalement les Renault Clio IV R.S., Peugeot 208 GTI et Volkswagen Polo GTI. Sur le match de la puissance, la Yaris est sur le haut du podium suivie par la 208 et ses 208 ch puis les Clio et Polo avec leurs 200 ch. Sur la performance du 0 à 100 km/h, la Yaris prend la première place avec 6.4 secondes, ce qui n'est pas surprenant étant donné qu'elle a le meilleur rapport poids / puissance. Suivent la 208 GTI: 6.5 secondes et les Clio R.S. et Polo GTI avec 6.7 secondes.

Côté style nous avons le droit à deux écoles, un design sobre pour les Polo GTI et 208 GTI et un design sportif affirmé pour les Clio IV R.S. et Yaris GRMN. Pour la carrosserie, vous aurez le choix entre deux styles, trois ou cinq portes. D'un côté, la Clio R.S. et la Polo GTI qui optent pour une carrosserie cinq portes, ce qui leur permet une grande polyvalence et une accessibilité aux places arrières comparé aux 208 GTI et Yaris GRMN qui ne seront pas idéales pour une petite famille. A contrario, les versions trois portes apporteront un look plus sportif, vous seul pourrez trancher !

Parlons argent, la Yaris est affichée à 30 700€, ce qui en fait la plus chère de notre comparatif. La Polo GTI suit de très prés avec un tarif de 28 920€, la 208 GTI à 26 100€ et pour finir la Clio R.S. à 25 400€ mais il faut prendre en compte que la Yaris ne dispose d'aucune option alors que ses concurrentes ont une liste plutôt conséquente, surtout la VW Polo GTI qui dépasse les 33 000€ en full option !

La Yaris GRMN tire son épingle du jeu avec son look sportif et sa série limitée à 600 exemplaires dans le monde dont 200 pour le Japon et 400 pour l'Europe.

Pour conclure notre essai de cette nouvelle Toyota Yaris GRMN, nous avons pris beaucoup de plaisir à son volant grâce à son châssis entiérement revu qui lui confère un comportement digne d'un kart. Sa motorisation 1.8L d'origine Toyota mais revue par Lotus est avare en couple mais donnera sa pleine puissance très haut dans les tours, ce qui jouera sur la consommation de carburant qui reste élevée face à la concurrence !


On a aimé:
- son châssis
- son look
- sonorité moteur et échappement

On a moins aimé:
- personnalisation impossible
- qualité d'assemblage des plastiques
- volant et compteurs trop bas



Fiche technique:
Moteur: 4 cylindres compresseur
Cylindrée: 1 798 cm3
Puissance: 212 ch à 6 800 trs/min
Couple: 250 Nm à 4 800 trs/min
Transmission : avant
Poids: 1 135 kilos
Boite de vitesses: manuelle à 6 rapports

Performances:
0 à 100 km/h: 6.4 s
Vitesse max: 230 km/h
Consommation mixte: 7.5 l/100km

Tarifs:
Modèle de base: 30 700€
Modèle essayé: 30 700€


Publié le 29/10/2018