AUTOstyle-photographie
Renault Mégane R.S 275

275 ch de pur plaisir! Arrivée sur le marché en 2009, la Megane III RS développait, à la base, 250 chevaux. Elle fût suivie par la version 265 ch en 2012 avec le serie speciale Red Bull Rb7. La version qui nous intéresse dans cet essai est la 275 chevaux reprise de la Mégane RS Trophy commercialisée en 2014 et elle n’est autre que la dernière évolution de cette génération de Mégane Renault Sport.

Sa prédécesseur, la Megane II RS, possédait le titre de traction avant de série la plus rapide sur le Nurburgring. De là, la nouvelle génération se devait d’être une héritière digne de ce nom. C’est chose faite avec cette version 275. Dans sa version Trophy-R, Renault signe le meilleur temps pour une traction avec 7'54"36 pour boucler les 20,832 kilomètres de la boucle nord du Nurburgring.

Notre version déclinée ici en gris titanium est trés discrète. Mais ne vous y trompez pas ! Avec ses élargisseurs d'ailes, ses bas de caisse plus imposants et ses boucliers avant et arriéres specifiques, la Mégane annonce la couleur!
Les pneus taille basse et les jantes en 19 pouces vous rappellent qu’il s’agit de la version RS. Au-delà du visuel, le pot d’échappement laisse s’exprimer les 275 chevaux.

A l’intérieur, sur notre version d’essai, rien de très sportif. Des sièges en cuir mais pas baquets ; seules les touches de rouge montrent qu’il s’agit d’une Renault Sport (liseré sur la planche de bord et ceintures rouges).

On notera, sur cette version, l’absence du châssis Cup. Dommage pour une version sportive ! Avec un poids annoncé de 1376 kilos et un rapport poids/puissance de 5,4 kg/ch, la version 275 ch apporte-t-elle vraiment des nouveautés ? C’est ce que nous allons voir… Sportivité en toute discession Si vous êtes du genre "m’as-tu vu", oubliez le gris titanium et optez plutôt pour le jaune sirius propre à Renault Sport.

La face avant reprend la lame en forme de vague; sous le gros logo Renault trônent deux lettres, R et S. L’arrière est composé d’une imposante sortie d’échappement centrale. Même en gris titanium, les connaisseurs ne s’y tromperont pas : les passages de roues sont élargis tout comme les bas de caisse. Le becquet est également spécifique, plus grand et surmonté de 4 petits bossages.

La Mégane RS se chausse de pneus Continental 235/35/19 avec des jantes "diamantées" de 19 pouces (en option) du plus bel effet. Les disques de frein de 290 mm avec étriers gris (rouges en chassis cup) sont quant à eux indispensables pour arrêter « la bête ».

Père de famille? Malheureusement pour vous pas de version berline ni break. Le Mégane 3 RS n'est disponible qu'en version coupé, il vous faudra attendre la IV RS qui ne sera déclinée qu'en berline cette fois ci. Dommage de ne cibler qu'un type de clientèle. Qui sait, une version break sera peut etre proposée!

De la sobriété, encore et toujours…

La première chose qui interpelle lorsque l’on pénètre dans l’habitacle, c’est la luminosité. Lumiére apportée grâce au grand toit en verre panoramique (en option). Le confort est au rendez-vous grâce aux sièges en cuir chauffants et électriques qui permettent d’avaler les kilomètres sans craindre pour son dos ! On notera que les places arrière sont étonnamment spacieuses et confortable pour un coupé.

Les panneaux de portes sont du plus bel effet avec du cuir imitation carbone, dommage de ne pas avoir de rappel sur les sièges. Les contours de buse de ventilation sont en plastique noir mat alors que l’insert de planche de bord est lui en imitation carbone, ce qui donne un côté bas de gamme pour une voiture de ce tarif !

La planche de bord est estampillée Renault Sport et le petit liseré rouge fait écho aux lanières de ceintures, rouges également. Enfin de la couleur dans cet intérieur austère !

L’écran multifonctions est positionné sur le haut du tableau de bord mais trop en retrait, ce qui demande au conducteur de tendre le bras, voire de se pencher pour y accéder, peu pratique au quotidien. Heureusement, Renault a positionné juste à droite du frein à main une molette permettant de gérer facilement l’interface du Carminat. L’écran intègre le RS Monitor, un outil tout simplement indispensable ! On y retrouve la température d’huile, la pression du turbo, la puissance utilisée, le couple exploité, les G latéraux et longitudinaux, les chronos pour la piste, les accélérations. Bref, un ordinateur de bord tout en un!

A l'aise au quotidien comme sur piste: Le moteur est un 4 cylindres 16 soupapes 2 L turbo de 275 chevaux associé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. Le couple maxi est de 360 Nm de 3000 à 5000 tr/min.275 chevaux pour 1376 kilos, les chiffres font donc rêver ! Pourtant, au premier coup de pédale, pas de quoi s’extasier, et pour cause !

La Megane RS dispose de 3 modes : normal, sport et race.
En mode normal, le temps de réponse de la pédale d’accélérateur est long et, à moins de monter dans les tours, on pourrait presque oublier qu’il s’agit d’une RS (j’exagère à peine). Ce mode convient parfaitement pour la ville.

Appuyez sur le bouton RS situé à gauche du volant et vous accédez au mode sport. Le temps de réponse de la pédale est plus court, l’ESC (autre nom de l’ESP) passe en mode sport, le régime moteur augmente quand l’auto est à l’arrêt, ce mode permet à l’échappement d’émettre un son un peu plus rauque et il pétarade légèrement. De quoi se faire plaisir, mais la voiture s’occupe de votre sécurité si vous dépassez les limites!

Faites un appui long sur le bouton RS et laissez parler le pilote qui est en vous : temps de réponse de la pédale encore plus court, ESC désactivé et claquement de l’échappement à chaque accélération, les 275 chevaux peuvent enfin s’exprimer ! Mais attention, aucune erreur de conduite n’est tolérée.

Au niveau du châssis, malgré l’absence du châssis Cup, la voiture tient très bien la route, la voiture se place au millimètre. Les suspensions sont fermes mais, associées aux sièges en cuir, vous pouvez aisément faire de longues routes. Le systéme de freinage est performant et endurant même s'il manque légérement de mordant!

Le pack Cup (en option) comprend les étriers de frein rouges, un différentiel à glissement limité et le fameux châssis Cup qui intègre des réglages de trains roulants spécifiques pour assurer un comportement plus incisif.

Côtés performances, comptez 5,8 s pour le 0 à 100 km/h et 255 km/h de vitesse maxi. De quoi se faire plaisir sur circuit ou doubler aisément sur autoroute. Pour autant, les consommations qui en découlent sont raisonnables pour une auto de ce pedigree : pendant notre essai, en roulant normalement, la conso grimpe à 8 litres. En ayant le pied lourd, on grimpe à 12 litres. Pas mal vu les consommations de ses concurrentes directes !

Il faut être franc, la différence entre la 265ch et la 275ch est infime et il sera impossible de sentir cette différence au volant.

Pour plus de sportivité pour les oreilles, Renault propose en option la ligne titane sans pare flamme signée Akrapovic avec canule en carbone, le tout vous fera grimper la facture de 2 500€!...

Une sportive bon marché: Avec 40 ans d'expérience dans les voitures de sport, Renault Sport a le savoir faire que certains envient. Aprés maintenant 7 ans de carriére, la Mégane RS troisième du nom reste une référence dans sa catégorie.

Pour un prix de 32 450€ de base et 35 830€ pour notre modèle d’essai, les performances sont au rendez-vous pour qui veut se faire plaisir. Avec 5 000€ de moins que la Peugeot 308 GTi et la Honda Civic type R et 8 000€ de moins que la Golf R, la Mégane III RS reste une référence dans sa catégorie en terme de tarif. Vous serez redevables d'un chéque de 2 200€ pour vous acquitter du malus écologique.

Cette version de la RS est la dernière de cette génération. La Mégane IV RS devrait arriver sur le marché en 2017; avec une version GT déjà très sportive, nous attendons la RS avec impatience.

Espérons que cette fois, Renault dépassera les 300 chevaux…



On a aimé:
- son confort
- performances & polyvalence
- R.S monitor
- Prix

On a moins aimé:
- absence du chassis CUP sur notre modèle d'essai
- intérieur vieillissant



Fiche technique:
Moteur: 4 cylindres turbo
Cylindrée: 1 998 cm3
Puissance: 275 ch à 5 500 trs/min
Couple: 360 Nm de 3 000 à 5 000trs/min
Poids: 1 376 kilos
Boite de vitesses: manuelle 6 rapports


Performances:
0 à 100 km/h: 5.8 s
Vitesse max: 255 km/h
Consommation mixte: 7.5 l/100km


Tarifs:
Tarif de base: 32 450€
Modèle essayé: 35 830€




Publié le 06/06/2016