AUTOstyle-photographie
Hyundai I30N

Nouvelle venue chez les compactes sportives: Engagée depuis 2014 en WRC, la marque Hyundai ne disposait pas de modèle sportif dans sa gamme. C'est désormais chose faite depuis la fin d'année 2017 avec la I30N, première de la firme à bénéficier de la dénomination "N". Ce missile coréen, fabriqué en République Tchèque, avec son moteur 2 litres turbo essence de 275 chevaux et sa boîte mécanique, vient directement concurrencer la Peugeot 308 GTI, la Renault Mégane IV R.S. ou encore la Volkswagen Golf 7 R et arrive donc sur un segment déjà bien représenté.

Notre modèle d'essai sort déjà de l'ordinaire de par sa couleur, un magnifique bleu ciel nommé "performance blue" qui reprend la livrée des voitures de course de la marque. A l'arrière, le logo "N" ne passe pas non plus inaperçu: "N" comme Namyang, le centre coréen de recherche et de développement de la marque; mais beaucoup penseront "N" comme Nurburgring puisque c'est précisément là-bas que ce modèle a été mis au point, par le département sportif de la marque, basé en Allemagne. Autant dire que, sur le papier, cette "bombe N" a tout pour réussir.

Dans les faits, cette I30N est le premier modèle de la marque à bénéficier d'une finition ultra-sportive. Hyundai joue donc gros si la marque veut généraliser ce badge "N" à ses autres modèles. La tâche la plus difficile reste tout de même de sortir de l'anonymat et il y a fort à parier que beaucoup de travail sera nécessaire pour se détacher de l'image très confidentielle qui colle à la peau de cette voiture. Les premiers pas de Hyundai sur le segment des compactes sportives sont plus qu'ambitieux.

Avec son quatre cylindres 2l de 275 ch et 378 Nm, la i30N est dans les normes de puissance de la catégorie mais ce n'est pas ce qui intéresse le plus dans cette catégorie. Même si la course à la puissance fait rage, c'est surtout le châssis qui fera la différence, surtout quand on veut jouer avec les reines: la Renault Mégane R.S. et la Volkswagen Golf R. Mais je vous rassure tout de suite, les ingénieurs de chez Hyundai ont bien travaillé.

La Hyundai fait une entrée fracassante dans la catégorie des compactes sportives avec de sérieux arguments mais que vaut t-elle réellement face à la concurrence?

Une i30 éNervée: Pour se distinguer très nettement de la version "familiale sage", la i30N voit son design profondément revu. Elle reçoit un bouclier avant entiérement redessiné. Les entrées d'air sont plus généreuses afin d'alimenter comme il se doit le système de refroidissement, surmonté des feux de jour à led pour l'occasion placés en position horizontale contre une position verticale pour la i30. De plus, la calandre hexagonale reçoit une grille en nid d'abeille gratifiée du logo N. Pour parfaire son look sport, la lame rouge ajoute une touche de couleur.

A l'arrière, la i30N reçoit le même traitement que la face avant. La principale modification provient du diffuseur qui souligne les deux sorties d'échappement. De fausses écopes font leur apparition ainsi qu'un becquet à double étage avec le troisième feu stop en forme de triangle. Comme à l'avant, on retrouve la lame rouge. La i30N reçoit comme sa version "normale" des feux de croisement à LED. Sous le logo HYUNDAI, on retrouve la plaque "Thierry Neuville", pour vous faire savoir qu'il s'agit d'une édition spéciale en référence au célébre pilote de la i30 WRC.

De série, la Hyundai i30N reçoit des jantes de 18 pouces; notre version N Performance Pack reçoit quant à elle de série des jantes diamantées de 19 pouces chaussées de pneux Pirelli qui laissent entrevoir les étriers rouges avec le logo N . Vous aurez le choix entre six teintes de carrosserie: blanc, bleu, rouge, noir et deux teintes de gris.

En terme de style extérieur, la i30 N n'a pas à rougir de la concurrence. Les designers de chez Hyundai ont su proposer une auto attirante avec un look sportif affirmé.

Sur notre faim: Quand on pénétre dans l'habitacle, on ressent tout de suite un manque de sportivité, ce qui est dommage quand on voit ce qui a été fait à l'extérieur ! Mais cette impression est vite gommée car l'habitacle de cette i30N est accueillant et joliment présenté. On retrouve l'écran de navigation perché sur le tableau de bord. Situé entre le compte tour et le tachimètre, un écran vous remonte toute les informations sur la voiture, la navigation et les médias. La i30N fait le plein niveau connectivité avec un port usb, le bluetooth, une entrée jack, deux prises allume cigare et un système de chargement de smartphone par induction.

Sur le volant, on retrouve deux gros boutons bleus qui ne passent pas inaperçus, celui de gauche permet de choisir le mode de conduite et celui de droite avec le damier permet de passer directement en mode N ou N Custom, idéal pour passer d'un mode à l'autre rapidement.

La i30N performance pack reçoit des siéges bacquet recouverts de cuir et suédine avec le logo N incrusté. Avec leur forme idéale, ils épousent parfaitement la forme de votre corps, ce qui assure un maintien sans faille quand le rythme s'accélère. Sur de longues routes, ils s'avèrent confortables et ne feront pas souffrir vos lombaires alors même que la suspension n'est pas un modèle de confort.

Notre seul regret dans cet habitacle est le manque de couleur et des matériaux peu flatteurs, ce qui est plutôt dommage car l'assemblage est de bonne qualité.

Pour finir notre tour de l'habitacle, on notera une très bonne habitabilité tant à l'avant qu'à l'arrière, quatre grands gabarits pourront facilement prendre place dans un confort relativement bon pour la catégorie. Le conducteur aura une place de choix avec un poste de pilotage entiérement réglable: hauteur de siége, réglage du volant en hauteur et en profondeur, ce qui permet de trouver une position de conduite parfaite !

Une vraie GTI? Les ingénieurs de chez Hyundai ont porté leur choix sur un 4 cylindres 2L turbocrompressé de 275 ch et 353 Nm pour animer cette i30N dans sa finition "N performance". La version de base quant à elle développe 250 ch pour un couple inchangé de 353Nm. Elle se positionne naturellement dans la norme de puissance pour ce genre d'auto, elle fait même mieux que la Peugeot 308 GTI et ses 270 ch.

Il faut avouer que la puissance ne fait pas tout! Le châssis y est également pour beaucoup pour revendiquer de belles performances. La i30N a fort à faire étant donné la concurrence qui lui fait face! Mais la Hyundai s'en sort plus qu'honorablement, elle nous a surprise par son châssis équilibré et un train arrière qui suit parfaitement la cadence même sur chaussée humide et avec des pneus hiver. Pour ne rien vous cacher, cette i30N nous a bluffée!

Sur la balance, la i30N revendique un poids de 1 504 kg, ce qui est légérement au dessus de la concurrence; cette surcharge se fait légérement ressentir sur les performances et la tenue de route. Pour cause, le 0 à 100 km/h est abattu en 6.1 secondes alors que la concurrence est tout juste sous les 6 secondes et la vitesse maxi est limitée à 250 km/h.
Comme la 308 GTI, la i30N est uniquement disponible en boite manuelle à 6 rapports. Elle est douce, précise et, à faible empattement, redoutable d'efficacité. Mais pour les adeptes de boite automatique à double embrayage, rassurez vous, elle est actuellement en développement.

En appuyant sur le bouton de gauche situé sur le volant, Drive Mode, vous aurez le choix entre cinq modes, ce qui influera sur le moteur et le châssis (Eco, Normal, Sport, N et N custom). Quand vous appuyez sur le bouton de droite, le damier, vous accédez directement au mode N et avec une seconde pression au mode N custom. Le mode N transforme littéralement l'auto, la réponse de la pédale est rabaissée, l'échappement passe en sport+ avec un système qui relance un coup de gaz à chaque rétrogradage, le fameux "talon pointe" et la suspension passe également à sport+. Le comportement général de l'auto est plus typé sport. Dans le mode N custom, vous pourrez paramétrer vos réglages indépendamment du mode normal, sport et sport+, de quoi avoir une voiture configurée à la carte.

Elle fait mal à la concurrence: Pour sa première compacte sportive, Hyundai fait une arrivée fracassante avec sa i30N. Avec son look sportif, elle attire l'oeil des amateurs de voitures de sport et dans notre livrée "performance blue" elle ne vous laissera pas indifférent ! De plus, pour les 35 premières commandes en Belgique, vous recevrez une édition limitée et numérotée, baptisée "Thierry Neuville". Cette dernière ne sera disponible qu'en finition N performance et pourra recevoir un stripping orange, noir ou blanc.

C'est à l'intérieur que nous sommes restés sur notre faim, en comparaison à la concurrence, la i30N est légérement en retrait sur la qualité des matériaux employés. Beaucoup de plastiques durs peu flatteurs au toucher mais dans son ensemble la qualité de fabrication est très bonne, tout comme le reste des modèles de la gamme Hyundai. Version sport de la i30, la i30N n'en perd pas pour autant le confort, elle reste très agréable et ne malménera pas vos lombaires sur routes dégradées.

Equipée d'un 2l turbocompressé de 275 ch, la i30N se place directement face aux Renault Mégane R.S, Peugeot 308 GTI et Volkswagen Golf R. Elle n'est pas la plus puissante des quatre, à ce jeu c'est la Golf R qui fait la différence avec ses 310 ch. Ce n'est pas non plus au 0 à 100 km/h que la Hyundai est la plus efficace car c'est encore la Golf R qui remporte le point grâce à ses quatre roues motrices mais la i30N n'est pas ridicule car elle est 1/10 éme derrière la 308 GTI et 3/10ème derrière la Mégane IV R.S. On notera qu'avec la 308, la I30 n'est disponible q'en boite manuelle à 6 rapports mais la i30N devrait bientôt recevoir une boite automatique à double embrayage.

C'est au volant que l'on prend un plaisir intense avec une auto saine avec un châssis parfaitement équilibré qui ne vous laissera pas tomber dans des enchainements de virages serrés, la suspension ferme limitera le roulis afin de virer à plat et de garder la meilleure adhérence possible. Les ingénieurs de chez Hyundai ont fait un excellent travail sur le châssis, ce qui en fait une des meilleures à ce niveau dans sa catégorie, elle est très proche de celui de la Mégane R.S même si cette dernière a un avantage de poids avec ses quatre roues directrices mais est devant celui de la 308 GTI.

Le gros point positif de la i30N est son tarif ! Annoncée à partir de 29 900€, elle écrase littéralement ses concurrentes auxquelles il faut ajouter environ 10 000€ de plus ! Notre modèle d'essai dans la finition "N performance" est affiché à 33 999€ et est très bien équipé, seules les teintes métallisées et spéciales sont en option à 600€ et le le toit ouvrant panoramique à 1 100€. La i30N a tout simplement le meilleur rapport prix/plaisir: imbattable!

Pour conclure, cette nouvelle i30N nous a surpris par son châssis vraiment abouti avec sa motorisation généreuse mais nous a tout de même déçu par la qualité de ses plastiques intérieurs. Il est sûr que cette i30N va faire un carton étant donné son rapport prix/plaisir. A savoir qu'une version fastback, berline/coupé qui lui apportera un look plus familial arrivera dans les mois à venir.


On a aimé:
- son look
- sonorité de l'échappement
- prix

On a moins aimé:
- matériaux peu flatteurs
- intérieur austère
- rayon de braquage



Fiche technique:
Moteur: 4 cylindres Turbo
Cylindrée: 1 998 cm3
Puissance thermique: 275 ch à 6 000 trs/min
Couple: 378 Nm à 1 450 trs/min
Transmission: traction
Poids: 1 504 kilos
Boite de vitesses: manuelle à 6 rapports


Performances:
0 à 100 km/h: 6.1 s
Vitesse max: 250 km/h
Consommation mixte: 7.1 l/100km


Tarifs:
Tarif de base: 29 999€
Modèle essayé: 34 599€


Publié le 24/05/2018