AUTOstyle-photographie
Audi S1 Sportback

LA bombinette signée Audi: Sortie en 2014, l'Audi S1 arrive en fin de carrière. Pourtant, elle n'en reste pas moins unique dans sa catégorie avec sa transmission intégrale Quattro pour transmettre les 231 chevaux au sol, cela en fait un modèle inhabituel. Avec cette S1, Audi a réussi un pari: donner à l'A1, sortie en 2009, une version suffisamment puissante pour lui octroyer le privilège d'intégrer la gamme "S" sans pour autant la faire rivaliser avec l'inégalable et rarissime A1 Quattro sortie en 2012 et ses 256 chevaux.

Au programme pour cette bombinette (citadine polyvalente sportive), on retrouve donc le bloc moteur de la Volkswagen Golf 7 GTI, un 4 cylindres en ligne, 16 soupapes. Ce moteur développe une puissance maximale de 231 chevaux à 6000 tours et 370 Nm de couple; associé à une boîte 6 vitesses et une transmission intégrale, elle peut se vanter d'avaler le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes et d'atteindre les 250 km/h de vitesse maximale. La consommation moyenne annoncée par Audi s'élève à 7,1 litres et le prix de base démarre à 36 930 € mais les nombreuses options feront vite grimper la note !

Autre chiffre élevé sur cette S1, son poids: la version sportback atteint les 1340 kilos sur la balance ! Egalement, la boîte S-Tronic n'est pas disponible sur ce modèle pour ne pas l'alourdir et surtout par manque de place. A l'intérieur on retrouve une ambiance simpliste mais dans laquelle le temps a laissé des traces, ne comptez pas retrouver le virtual cockpit ou des écrans tactiles, on ressent la conception ancienne de l'A1. On notera la banquette arrière qui ne compte que deux places; comparée à la concurrence (Renault Clio RS, Peugeot 208 GTI, Ford Fiesta ST et autre Mini Cooper S), elle possède donc des atouts en moins mais elle reste néanmoins la plus performante de toutes les citadines sportives. Sa transmission intégrale Quattro est aussi une première sur ce segment de véhicules.

Avec de tels arguments, Audi rend une copie presque parfaite de cette S1, à condition d'en avoir les moyens financiers... Tout cela est-il suffisant pour s'imposer sur le segment ultra compétitif des citadines sportives ?

Elle montre les dents: L'Audi A1 est connue pour son look sage de petite puce des villes mais avec cette version S, les codes ont changé ! La petite puce montre une nouvelle facette de sa personnalité. Résultat de cette cure de stéroïdes, la S1 reçoit un kit carrosserie qui reprend le pare choc avant des versions S-line mais sans le feu antibrouillard, ce qui permet d'augmenter la taille de la prise d'air et permet ainsi un meilleur refroidissement de l'auto. Elle reçoit également la calandre S à sept lames, des bas de caisse plus larges et des coques de rétroviseurs en aluminium.

C'est à l'arrière que les modifications sont les plus visibles avec un large diffuseur intégrant les deux doubles sorties d'échappement typiques des modèles de la gamme S. A cela, vous pouvez rajouter un proéminent becquet de coffre à double étage et en deux parties provenant du pack esthétique quattro extérieur qui ajoute également les étriers de freins laqués rouge, les jantes en aluminium de 18 pouces diamantées noires mates ainsi que l'inscription Quattro sur le bas de la porte arrière (bas de l'aile pour la trois portes), et pour finir, les feux avant qui intégrent une lame rouge, quelque soit la teinte extérieure de l'auto; ce détail vous rappelle sûrement un autre modèle de la gamme A1 qui est une vraie piéce de collection et pour cause il n'a été produit qu'à 333 exemplaires, l'A1 quattro ! Cette option vous sera facturée 875€.

Pour renforcer son look sportif, notre S1 est équipée du pack esthétique noir, ce qui comprend la grille et le cerclage de calandre, le cerclage des prises d'air du pare choc avant, l'entourage de plaque d'immatriculation ainsi que l'entourage des vitres qui adoptent un revêtement noir laqué combiné avec sa teinte rouge misano nacré ainsi que ses arches de toit et son toit noir brillant, notre S1 sportback arbore un look résolument sportif et élégant à la fois !

Plus dans l'ère du temps: C'est à l'intérieur que cette S1 nous donne une idée de son âge ! Elle n'est plus franchement dans les standards de la marque aux anneaux, et pour cause, la première Audi A1 est sortie en 2009, depuis elle a eu le droit à un seul facelift très légér à l'extérieur ! Ne vous attendez pas à trouver un virtual cockpit ou un système multimédia à grand écran. Ici, c'est "old school"! Mais rassurez-vous, à l'intérieur de cette S1, vous ne serez pas déçus par la qualité d'assemblage et une présentation soignée.

La S1 sportback est une auto relativement polyvalente pour son gabarit réduit. Avec ses cinq portes, elle offre une excellente accessibilité aux places arrière, qui sont, il faut le noter, généreuses pour des grands gabarits. Pour garantir une bonne habitabilité aux places arrière, Audi a décidé de ne proposer que deux places. La place centrale a été supprimée pour laisser place à un vide poche et à deux porte-gobelets.

Comme pour chaque modèle, il vous sera possible de personnaliser votre intérieur avec un large choix de textures et de coloris pour les sièges. Notre S1 était équipée du pack esthétique intérieur quattro qui comprend les sièges sport en cuir, le volant sport multifonction à trois branches, l'entourage des buses de ventilation rouge, les coques de sièges avant ainsi que le cerclage de la console centrale peintes en rouge brillant, ce qui rappelle la teinte de la carrosserie; à savoir que vous aurez le choix entre trois teintes: noir, jaune et rouge. Ce pack vous coûtera la modique somme de 1 950€ et vous pourrez configurer votre S1 sportback à votre goût.

On notera que pendant notre essai, nous avons remarqué un léger manque d'insonorisation phonique venant des vitrages latéraux, ce qui laisse entrer dans l'habitacle des bruits venant de l'extérieur. Dommage ! Nous aurions préféré profiter de la sonorité rauque du moteur et nous laisser bercer par le bruit des 231 chevaux bien nichés sous le capot...

Pocket Rocket: La S1 sportback embarque un quatre cylindres turbocompressé de 1 984 cm3 qui développe 231ch à 6 000 tr/min et un couple généreux de 370 Nm. Sur la balance, elle accuse un poids relativement élevé de 1 340 kg pour une auto de moins de quatre mètres, mais la S1 a une arme redoutable qu'elle est la seule à proposer dans son segment pour faire oublier son poids: une transmission intégrale qui lui permet d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes. Elle laisse la concurrence littéralement sur place !

Sur la route, la S1 nous a bluffée par sa facilité de prise en main, elle enchaîne les virages serrés ou à haute vitesse avec une facilité déconcertante (merci le quattro !) mais le quattro n'y est pas pour tout. Le châssis est un régal: masses idéalement réparties, direction précise et suspension ferme font de cette auto un vrai "kart". Le plaisir de conduite est plus généreux que sur sa grande soeur la S3 sportback.

De plus, la S1 sportback est une auto relativement polyvalente pour son gabarit réduit. Avec ses cinq portes, elle offre une excellente accessibilité aux places arrière qui sont, il faut le noter, généreuses pour des grands gabarits. En ville, elle ne se sentira pas mal à l'aise avec son rayon de braquage court et sa petite taille, elle se garera dans un mouchoir de poche.

Côté consommation, cette S1 ne s'avère pas trop gourmande: lors de notre essai, la consommation moyenne était de 8.2L aux 100 kms, Audi annonce de son côté 7.1L, autant dire que les consommations sont raisonnables pour ce type de véhicule et pour le poids de l'auto. Il vous sera facile de faire descendre la consommation autour de 7L aux 100 kms hors agglomération mais pas en ville, c'est là son point faible, une situation paradoxale pour une puce des villes ! Sur autoroute, elle vous réclamera autour des 8.5L aux 100 Kms.

Ne pas se fier à l'apparence: Nous l'avons vu tout au long de cet article, cette Audi S1 a de sérieux arguments avec son moteur de 231 chevaux et sa transmission intégrale qui en font un modèle unique sur le marché. Son 0 à 100 km/h avalé en 5,9 secondes, elle laisse la concurrence sur place. Les suspensions pilotées y sont également pour beaucoup, Audi mettant une fois de plus son savoir-faire en matière de technologie de conduite au service de cette S1 pour mieux se retrouver au devant de la scène.

L'intérieur de cette S1 est vieillissant. En tout cas, elle ne bénéficie pas des dernières mises à jour telles que le Virtual cockpit mais le raffinement et la qualité sont bien sûr au rendez-vous. A cela, ajoutez l'option pack intérieur esthétique Quattro et vous donnerez un look résolument sportif à l'intérieur comme à l'extérieur. L'extérieur, lui, n'a pas pris une ride et malgré ses presque 5 ans au compteur elle fait toujours battre le coeur des amoureux de l'A1.

Le sujet qui fâche souvent chez Audi est le tarif: eh bien pour cette S1, Audi fait payer cher son savoir-faire. La S1 débute à 36 130€ en version trois portes et 36 930€ pour la version sportback. A cela, vous pouvez y ajouter plus de 6 000€ pour une version full options comme notre version d'essai qui culmine à 42 950€. Face à ses principales rivales, Peugeot 208 GTi, Toyota Yaris GRMN ou encore la Renault Clio R.S., la S1 les surclasse sur tous les tableaux, puissance: la GTI annonce 208 ch, la GRMN 212 ch et la R.S. 220 ch. 0 à 100 km/h: la GTi 6.5 s , la GRMN 6.4 s et la R.S. 6.6 s et pour finir, tarifs: la Peugeot est affichée à 26 100 €, la Toyota 30 700€ et la Renault 28 900€.

Audi a annoncé l'arrivée de sa nouvelle super-citadine pour 2019 et le programme s'annonce riche: toujours la transmission intégrale Quattro mais ce ne sont plus 231 chevaux que l'on devrait retrouver sous le capot. Il s'agira toujours du 2.0 TFSI poussé, selon les premières rumeurs, à 250 chevaux. Si tel était le cas, la S1 deviendra la citadine la plus puissante du marché, très loin devant ses concurrentes. Côté design, la S1 devrait logiquement suivre l'exemple de l'A1 et laisser tomber les 3 portes. Seule la version Sportback restera au catalogue. Enfin, Audi pourrait également laisser tomber la boîte mécanique actuelle de la S1 pour passer à la boîte S-tronic à double embrayage de série. De là à séduire même les puristes ? Réponse l'année prochaine...

Pour conclure, cette S1 de première génération arrive en fin de vie dans quelques semaines mais en occasion elle séduira en nombre avec un prix nettement moins élevé que la version neuve et des performances dignes d'une compacte sportive sans le gabarit.


On a aimé:
- son look
- son efficacité
- sa boîte de vitesses

On a moins aimé:
- son tarif
- sa technologie datée
- l'isolation phonique



Fiche technique:
Moteur: 4 cylindres turbo
Cylindrée: 1 984 cm3
Puissance: 231 ch à 6 000 trs/min
Couple: 470 Nm à 1 600 trs/min
Transmission : intégrale
Poids: 1 415 kilos
Boîte de vitesses: manuelle à 6 rapports

Performances:
0 à 100 km/h: 5.9 s
Vitesse max: 250 km/h
Consommation mixte: 7.1 l/100km

Tarifs:
Modèle de base: 36 930€
Modèle essayé: 42 950€


Publié le 18/09/2018