AUTOstyle-photographie
Audi A3 e-tron

Elegance et modernité: Lancée en 2013, la A3 e-tron fut le premier modèle de la gamme Audi à recevoir une version hybride dans sa gamme. La A3 fut rejointe en 2016 par le Q7 e-tron, les deux extrêmes. D'un côté, la petite compacte qui embarque un 4 cylindres 2l de 150 ch et qui atteint 204 ch avec le moteur électrique, de l'autre le gros SUV à moteur V6 3l TDI de 272 ch et 373 ch en ajoutant l'électrique.

Fraichement restylée, cette A3 e-tron garde ses principales particularités: calandre chromée, badge e-tron, absence de sortie d'échappement, garde au sol surélevée et jantes spécifiques. Seule la signature LED a été revu.

Sous son capot, cette A3 e-tron embarque le 4 cylindres 1.4l TFSI qui développe 150 ch, jumelé au bloc électrique de 75 kWh (104 ch). La puissance totale grimpe à 204 ch. Annoncée avec une autonomie de 50 kilomètres en tout électrique, elle revendique une consommation de 1.5l aux 100kms. Avec près de 300 kg de plus qu'une version de base, la e-tron accuse une surcharge dûe à ses batteries et au moteur électrique.

L'Audi A3 e-tron a reçu une mise à jour en 2016, est-elle toujours à la hauteur de ses chiffres qui annoncent une consommation de carburant très faible ? En conditions réelles quelle est sa véritable consommation ?

On vous dit tout! Tout dans la sobriété: Chez Audi, la gamme e-tron allie élégance et modernité. Pour son A3 fraichement restylée,
Audi a suivi les codes chers à cette gamme.

La nouvelle A3 reçoit de nouveau feux à LED avec signature diurne en forme de C. Le pare choc avant est entiérement revu, avec une nouvelle calandre chromée plus imposante et anguleuse. En plus des LED diurnes que l'on retrouve dans les phares, la e-tron reçoit sa propre signature lumineuse à LED. Située sur la partie basse de chaque côté du pare choc, ces LED en forme de bâtons horizontaux permettent de reconnaitre une e-tron au premier coup d'oeil. Cette nouvelle face avant est plus épurée et renforce le caractère sportif est élégant.

L'arrière n'a pas été oublié par le facelift; peu de modifications comparé à l'avant. Il faudra un oeil aiguisé pour voir les différences. La principale modification que vous remarquerez, ce sont les nouveaux feux à LED avec clignotant à défilement que l'on retrouve sur de nombreux modèles de la gamme Audi. Le pare choc est légérement revu, il intègre deux "fausses" aérations soulignées d'une baguette chromée en guise de sorties d'échappement car OUI, sur la gamme e-tron, aucun échappement n'est apparent.

Les jantes de 18 pouces à 15 bâtons type turbine et le bas de caisse renforcent le côté sportif et élégant de l'auto.
Notre modèle d'essai est recouvert de la magnifique teinte gris nano, teinte que l'on retrouve sur le TT et la A1.

La version e-tron de la A3 n'est malheureusement disponible qu'en version sportback, pas de version tricorps au programme. Dommage, la berline aurait pu attirer un autre public. Confort et technologie:

Une fois le seuil de porte franchi, on entre dans une ambiance accueillante avec de très jolis siéges sport en option (de série sur la finition design selection) recouverts de cuir gris clair du plus bel effet. Le volant sport 3 branches à méplat et palettes est lui aussi pioché dans la liste des options (135€).

La principale nouveauté du facelift dans l'habitacle, c'est l'arrivée du virtual cockpit de série sur la finition design selection et en option sur la finition design (il vous en coûtera 365€). Le virtual cockpit est un écran qui prend lieu et place des compteurs à aiguilles. Il affiche deux cadrans, le compte tours plus la jauge d'accélération de 0 à 100% et un tachimètre dont il est possible de modifier la taille selon vos envies.
Le retour GPS se fait entre les compteurs avec une vue satellite Google Maps; la navigation prend alors une autre dimension!
La principale information via le virtual cockpit sur notre version e-tron est l'autonomie, sous forme de graphique représentant une route. En vert l'autonomie en électrique et en orange l'autonomie en thermique.

Les batteries sont situées sous les sièges arriéres mais l'habitabilité n'est pas amputé pour autant, la seule partie touchée par l'hybridation est le coffre car il reçoit le réservoir de carburant. Oui les batteries et le réservoir ont été inversés! La raison? Tout simplement pour une meilleure répartition des masses, les batteries étant plus lourdes que le réservoir, elles sont placées entre les deux essieux.

Avec l'option Audi box (410€), il vous sera possible de recharger votre smartphone par induction dans le compartiment dédié à cet effet situé dans l'accoudoir. Si votre téléphone n'est pas compatible avec la charge par induction, pas de panique, une prise usb est aussi disponible pour la charge. La A3 e-tron nouvelle génération est une voiture connectée, grâce à l'application Audi MMI Connect, il vous est possible de tout savoir sur votre auto via votre smartphone, autonomie, durée de rechargement, données de conduite, entretien, geolocalisation et climatiseur stationnaire programmable.
Des informations pratiques et disponibles rapidement.

La finition et les ajustements sont dignes de la marque aux anneaux, tout est impeccable et de grande qualité. Appétit de moineau ?

Equipée de deux motorisations, l'une thermique avec un bloc 1.4l TFSI de 150 ch et 250Nm et l'autre électrique avec un moteur de 75 kWh (104 ch), quand on appuie à fond de pédale et que l'aiguille de compteur passe dans "booster" les deux motorisations jouent en duo et permettent à la e-tron de développer 204 ch et 350 Nm, on notera que le couple est disponible de 1 à 2 500 trs/min, avantage du moteur électrique qui délivre son couple immédiatement. La motorisation est identique à sa cousine la Volkswagen Golf 7 GTE.

Avec 300 kilogrammes de batteries et moteur, la e-tron n'est pas à son avantage sur ce terrain. Mais comme le couple de 350Nm est disponible immédiatement, le poids ne se fait pas ressentir. A savoir, la A3 e-tron démarrera toujours en électrique jusqu'à 5 à 10 km/h quelque soit le mode choisi. Le surpoids se fait sentir quand les virages s'enchainent plus rapidement et deviennent plus serrés mais la A3 e-tron n'a pas de prétention sportive donc elle s'en sort vraiment pas mal! Dernière modification liée au poids supplémentaire, c'est la hauteur de caisse légérement rehaussée par rapport à une A3, grâce à ses quelques millimètres gagnés en hauteur le confort est digne d'un modèle haut de gamme.

La A3 e-tron revendique 1.5l aux 100kms, possible en conditions réelles? La réponse est non! Lors de notre essai sur 900 kms notre modèle affichait 5.7l aux 100kms, très loin des 1.5l annoncés!

Beaucoup de facteurs rentrent en compte pour avoir une consommation basse. En 100% électrique, le fait d'utiliser la climatisation et autres systèmes qui utilisent de l'électricité impactent forcément sur l'autonomie de la batterie mais le type de route emprunté jouera sur la décharge et la charge des batteries; par exemple sur autoroute vous déchargerez plus que vous ne rechargerez, en extra urbain vous rechargez plus facilement. Pour recharger les batteries vous devrez solliciter les freins qui transformeront le frottement en électricité. En conduite normale en mode hybride, qui permet de réduire les consommations de carburant, nous étions aux alentours de 5.7l au 100km.

Livré avec l'auto, un kit de branchement pour recharger les batteries. Vous aurez le choix entre une alimentation en 16A que vous installerez dans votre garage, avec ce type de prise vous pourrez recharger vos batteries en 2h et disposer de 50 kilométres d'autonomie. Autre choix qui vous est offert, le branchement sur prise 220v 10A, vous pourrez recharger vos batteries en 4 heures mais vous n'aurez que 30 kilométres d'autonomie. Mise à jour réussie:

Fraichement passée par la case facelift, la A3 sportback e-tron se refait une jeunesse. Elle arbore un look plus sportif et moderne. Pas de grosses modifications, pare choc avant et arriére légèrement revus, nouvelles jantes de 18 pouces et une nouvelle teinte de carrosserie au catalogue comme notre modèle d'essai qui reçoit le très joli gris nano.
A l'intérieur, aucune modification excepté l'arrivée du virtual cockpit de série selon la finition. Les possesseurs d'A3 de première phase ne seront pas dépaysés et retrouveront une ambiance bien connue.

Sur la route la A3 e-tron nous fait facilement oublier son embompoint (300 kg) grâce à son moteur électrique; le couple est disponible immédiatement et peu importe les tours minutes. Le poids des batteries et du moteur électrique se fait ressentir quand la conduite devient sportive. Annoncée avec une consommation de 1.5l/100km, il nous a été impossible d'tteindre cette conso. Compter plutôt entre 5 et 7l selon votre conduite et le type de route que vous emprunterez.

La principale concurrente dans la famille, c'est la Volkswagen GTE. Cette dernière arbore une robe plus sportive que ce soit à l'intérieur comme à l'extérieur. Avec un tarif à équipement équivalent 3 000€ moins chère que sa cousine, la GTE nous livre là de sérieux arguments; à savoir que le châssis et la motorisation sont identiques pour ces deux versions.

Le match entre la GTE et la e-tron se jouera principalement sur leur look.
D'un côté, la sportive et de l'autre l'élégante.


On a aimé:
- silence de roulement
- son confort
- virtual cockpit

On a moins aimé:
- autonomie réelle en électrique de 30 kms
- poids élevé
- prix de base élevé



Fiche technique:
Moteur: 4 cylindres turbo
Cylindrée: 1 395 cm3
Puissance thermique: 150 ch à 5 000 trs/min
Puissance électrique: 139 ch à 2 500 trs/min
Puissance cummulée: 204 ch à 5 000 trs/min
Couple thermique: 250 Nm à 1 600 trs/min
Couple électrique: 350 Nm permanent
Couple cumulé: 350Nm de 1 à 2 500 trs/min
Poids: 1 615 kilos
Boite de vitesses: double embrayage 6 rapports


Performances:
0 à 100 km/h: 7.5 s
Vitesse max: 223 km/h
Consommation mixte: 1.5 l/100km


Tarifs:
Tarif de base: 42 230€
Modèle essayé: 52 425€




Publié le 30/05/2017